Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 00:36

Sous la pression des manifestations quotidiennes contre ACTA dans les pays de l'est et de la protestation mondiale qui enfle, plusieurs pays ont déjà annoncé la suspension de la ratification du traité international ACTA. 

Pas de suspension, c'est le retrait total que nous exigeons ! Amplifions une fois encore notre mobilisation le 25 février ! [Le 25 février a été choisi par 70% des votants : https://www.facebook.com/questions/365590020118904/]

>>> POUR SUIVRE LES PROCHAINES ACTIONS CONTRE l'ACTA À BESANÇON ->https://www.facebook.com/stopactabesancon <<<

LISTE VILLE PAR VILLE SUR L'ÉVÈNEMENT GLOBAL :
https://www.facebook.com/events/393385870676652/

Code de conduite : http://www.youtube.com/watch?v=iv0KyzWybmI
Modèle de flyers à imprimer pour le jour J : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.233577316737376.53061.225573220871119&type=3
Autres flyers : http://dl.free.fr/vyeTFsJb9

Appel à la mobilisation mondiale pour défendre la liberté d'internet.

ACTA (Accord Commercial Anti Contrefaçon), un accord qui menace la liberté d'internet. Cet accord vise officiellement à protéger la propriété intellectuelle au niveau international. Jusque là tout va bien.. Mais le terme de "propriété intellectuelle" est volontairement flou. Il peut désigner des marques, idées ou informations. ACTA devrait donc s'attaquer à l'imitation de quelque chose soumis au droit d'auteur. Il suffira d'échanger une information sous copyright pour voir son accès internet supprimé et écoper de poursuites judiciaires.

Afin de vérifier que vous n'échangez aucun contenu soumis au droit d'auteur, ACTA va renforcer la surveillance. Les fournisseurs d'accès à internet devront vérifier toutes les données envoyées et reçues par votre ordinateur. Il suffira de citer un article de presse dans un email ou d'envoyer une vidéo de famille où l'on entend la radio pour être pris la main dans le sac. Les informations seront alors envoyées à leur auteur et vous pourrez écoper à leur demande d'une amende ou d'une peine de prison.

L'accord ne profite qu'à une fraction d'industriels tels que les compagnies RIAA et MPAA (associations interprofessionnelles qui défendent les intérêts de l'industrie du disque et du cinéma aux États Unis). ACTA est la conséquence de leurs actions de lobbying auprès des gouvernements. Cet accord n'est pas issu d'un travail parlementaire mais provient de négociations lors de réunions secrètes entre les différents états membres.

À nouveau la démocratie est bafouée et ce sont des accords liberticides qui pourraient nous être imposés par des personnes non élues. Cette censure pourrait de plus permettre de supprimer des informations gênantes comme c'est déjà le cas dans certains pays où l'on bloque l'accès à certains contenus, mots clés ou sites internet “attentant à l'ordre public”.

La seule solution, c'est la mobilisation de toutes et tous dans les rassemblements prévus le samedi 11 février pour dire non aux :

- brevets sur le vivant ;
- interdictions des médicaments génériques ;
- fermetures de sites internet sans l'action d'un juge ;
- surveillance totale de toutes nos activités en ligne ;
- coupures des accès internet aux contrevenants ;
qui constituent tous une grande régression de la liberté d'expression et des droits civiques.

Cette loi ne concerne pas qu'internet, elle donnera les plein pouvoirs à des sociétés comme Monsanto sur l'agriculture, Pfizer sur les médicaments, Microsoft et Apple sur les logiciels ...

Quelques suggestions pour que nous soyons crédibles. Les journalistes font volontairement des amalgames pour faire du sensationnel.


Il conviendra donc de suivre un minimum les points énoncés ci-dessous :

- Nous ne sommes pas là pour défendre Megaupload, seulement pour protester contre la loi ACTA. Il se trouve que de nombreux évènements entourent la fermeture de cet hébergeur selon une justice qui outrepasse les lois. On peut noter également le mouvement de protestation contre les lois américaines PIPA et SOPA (21 janvier), des équivalents de l'ACTA, lui même ratifié au Japon le 26 janvier.

- Anonymous n'est pas un collectif de hackers. Si on vous pose la question, vous êtes seulement des CITOYENS défendant la liberté d'expression, la liberté de l'individu, ainsi que le libre accès à la culture et à l'information.

- Nous sommes POUR que les artistes soient rémunéré pour leur travail, donc pour le droit d'auteur. Le téléchargement illégal n'est pas pour nous servir. En revanche nous reprochons aux majors leur méthodes et la façon dont elle rémunèrent les artistes. Un jeune à dit à Ouest-France qu'il voulait tuer le copyright. Ça peut être prit de n'importe quelle façon, et pas forcément la meilleure...

Pour ceux qui souhaitent porter le "masque". Si l'on vous demande ce qu'il représente , parler du "Masque de Guy Fawkes" et non du "Masque de V". Ainsi, le citoyen lambda arrêtera de nous prendre pour des étudiants geeks attardés. Guy Fawkes était un révolutionnaire Anglais du 16eme siècle, mort en voulant défendre les mêmes valeurs que Anonymous.
Et sachez que si vous l'achetez dans le commerce ordinaire vous payerez des droits d'auteurs en faveur de la Warner.
Si vous êtes motivés, vous pouvez vous le fabriquer : http://quebecogres.info/IMG/pdf/guyfawkesmask.pdf

Vous pouvez signer les pétitions contre ACTA :

http://www.avaaz.org/fr/stop_acta_fr/?fp
http://www.petitiononline.com/stopacta/petition.html
http://www.stopp-acta.info/english/get+involved/petition/petition.html
http://www.avaaz.org/en/acta/
http://epetitions.direct.gov.uk/petitions/20685


Autres sites d'information sur l'ACTA :

http://www.laquadrature.net/fr/ACTA?Imwhashingcat=1
http://www.stopp-acta.info/english/home/home.html
http://www.anonymact.fr/

Forum de l'action : http://webactionnow.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by OFFENSIVE LIBERTAIRE - dans ACTU LOCALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : offensive libertaire
  • offensive libertaire
  • : Actualités du mouvement anarchiste et antifasciste Bisontin. Infos sur les luttes sociales en France et dans le monde. Bonne visite à toi
  • Contact