Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 07:32

Quelques mois après l'assassinat de notre camarade Clément Méric par un porc de l'extrême droite radicale française, ce mardi 17 septembre aux alentours de minuit, Killah P. militant antifasciste grec a été assassiné dans la ville de Keratsini par un porc fasciste du parti Chryssi Avghi (Aube Dorée, parti grec ouvertement néonazi).

 

 

Un témoin oculaire raconte :

” aux alentours de minuit, un groupe de 15 à 20 fascistes, vêtus de noir – de vêtements de camouflage et de bottines militaires, s’est déployé dans la rue P. Tsaldari. Pendant ce temps, Killah P s’y promenait en compagnie de son amie et d’un autre couple. Il fut repéré par les fascistes qui lui crièrent : ” qu’est-ce que tu cherches? Tu sais qu’il n’y a pas de place pour toi dans ce quartier!”.

 

Alors qu’un groupe de fascistes chassèrent les couples de la rue P. Tsaldari vers l’avenue Gr. Lampraki, un autre groupe d’environ 10 fascistes arriva d’une autre rue et parvint à entourer les couples. Au même moment, d'une voiture arrivée par une rue en sens unique, sorti un type armé d’un couteau qu’il planta une fois dans le coeur et une fois dans l’abdomen de Killah P. (la blessure occasionnée à l’abdomen a la forme d’un “L”).

 

Toute la scène se déroula en présence de la police motorisée DIAS, qui n’intervint qu’après la dispersion des fascistes pour arrêter le meurtrier désigné par Killah P. en état de choc mais qui garda son doigt pointé vers celui-ci – un homme âgé de 55 ans, couteau en main, décrit par un autre témoin comme étant un membre connu de l’Aube Dorée. L’ambulance prit 35 minutes pour arriver sur les lieux et Pavlos fut déclaré mort à l’hôpital général de Nikaia.

 

Il n’est guère surprenant que la police, une fois de plus, n’agit pas pour empêcher les violences de l’Aube Dorée ( parti intentionnellement voyou qui s’en prend aux militants, aux travailleurs et aux pauvres, est largement soutenu par les capitalistes grecs, le gouvernement, l’église, et dont la moitié des membres de la police votèrent pour ce Parti néonazi) et même si elle ne participe pas activement dans l’organisation qui ressemble de plus en plus à un piège mortel pour les radicaux, les membres du syndicat des métallurgistes, les antifas et un artiste de Hip-Hop, qui agissent dans les quartiers de la classe ouvrière, à l’endroit même où, il y a 8 jours, des membres du parti communiste KKE furent également brutalement agressés par des membres néonazis de l’Aube Dorée. Il est important de constater que les temps sont durs pour le gouvernement et leurs associés néo-nazis car même après les attaques perpétrées contre les anarchistes, les squatteurs, les luttes des travailleurs, le mouvement social retrouve un nouveau dynamisme dans les luttes actuelles des enseignants, des travailleurs hospitaliers, etc.

 

R.I.P camarade LA LUTTE ANTIFASCISTE CONTINUE !!

 

Des informations complèmentaires peuvent être trouvées sur Twitter : @antireport, #antireport, #KillahP @laHorde @LibertaireBesac

 

Article Original ici (en grec): Athens indymedia

 


 

EN MEMOIRE DU CAMARADE ANTIFASCISTE GREC FYSSAS PAVLOS

ASSASSINE PAR UN PORC FASCISTE:

RASSEMBLEMENT A BESANCON
SAMEDI 21 SEPTEMBRE
À 16H
PLACE DU HUIT SEPTEMBRE



 

Autres rassemblements en France et ailleurs:

Paris: jeudi 19 septembre à 19h, place Saint-Michel

Lyon: jeudi 19 septembre à 18h30, place de la Comédie  

Montpellier: vendredi 20 septembre à 18h30, place de la Comédie  

Nicosie (Chypre) : jeudi 19 septembre à 18h30, Place Eleftheria

(N'hésitez pas à me communiquer d'autres rassemblements en France via twitter: @LibertaireBesac ou par mail: offensivelibertaire@riseup.net afin que je les ajoutent à cette liste)

 

D'autres articles sur la toile:


Travailleur antifasciste et artiste hip-hop assassiné par les nazis de l’Aube dorée au Pirée

Grèce : Pavlos Fyssas a été tué par les nazis

Paris : rassemblement pour Pavlos « Killah P », antifa grec assassiné

[Grèce] Attaques des locaux d’Aube Dorée et manifs émeutières après le meurtre d’un antifasciste

 

Quelques infos sur Aube Dorée :


Aube Dorée, sa promotion par les Médias, sa collaboration avec la police et la lutte antifasciste en .

Aube dorée n’a jamais été en dehors de la société. Ils ont entretenu des liens avec quelques riches armateurs grecs et avec les anciens responsables de la dictature

Grèce : dans les griffes d’Aube dorée Les Black Panthers s'opposent à Aube Dorée

 

 

Source: http://lelibertairebisontin.antifa-net.fr/assassinat-de-pavlos-fyssas-killah-p-34-ans-travailleur-militant-antifasciste-grec-et-artiste-hip-hop-par-les-fascistes-de-chryssi-avghi-aube-doree/

Repost 0
Published by OFFENSIVE LIBERTAIRE - dans ANTIFASCISME
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 17:29

 

 

Ce dimanche 8 avril vers 14h00 un groupe de 25 néo-nazis d’Aube Dorée [Chrissi Avgi] ont tenté de tenir une intervention de propagande pré-électorale dans la zone de Paralia (“plage”) à Volos. Quelques personnes estiment que la plupart des nazis viennent des villes voisines plutôt que de la ville de Volos même.

Dès que la présence des nazi fut rapportée, environ 50 antifascistes ont couru vers la zone et s’y sont confrontés. La réaction de nombreux passants à cette action fut positive et plusieurs ont publiquement incité au combat et à la poursuite des fascistes.

Après quelques minutes les partisans d’Aube Dorée (parmi eux se trouvait au moins un de leur candidat aux élections pour l’unité régionale de Magnisia) se sont cachés dans un café proche pour s’échapper (aux coups mais pas à leur humiliation flagrante).

Des camarades se sont rassemblés devant le café, scandant des slogans antifascistes mais étant donné le nombre significatif de flics qui ont accouru à l’endroit (4 voltigeurs de la DIAS, 5-6 flics de la police portuaire et 3 voitures de patrouilles) ils ont choisis de ne pas attaquer à nouveau.

Les antifascistes sont partis dignes alors que les lâches patriotes s’enfuyaient du café aidés de leurs complices en uniforme. Apparement (jusque maintenant), les néo-nazis n’ont pas poursuivi leur propagande à vomir et leur distribution de matériel dans aucune autre partie de la ville.

Des patrouilles antifascistes ont continuées pendant l’après-midi et les camarades restent en état d’alerte.

 

Source : ContraInfo

Repost 0
Published by OFFENSIVE LIBERTAIRE - dans ANTIFASCISME
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 05:36

Extrait d'un compte rendu de réunion du Groupe union défense (GUD) de Lyon :

« Etre présent à toutes les soirées ou réunions étudiantes, mettre le côté gentleman fasciste en avant. (…) Inscription des adhérents à des clubs de combat (…) pour instaurer un climat de peur pour les gauchistes. »

Le GUD est le principal mouvement étudiant d'extrême droite de ces 40 dernières années, présent aux élections universitaires sous différents prête-noms.

Du lourd. Crânes rasés et blousons en cuir, croix celtiques et battes de baseball, et pourquoi pas un casque de moto sur la tête quand ils font le coup de poing. De quoi égayer la vie universitaire, notamment à la fac de droit d'Assas (Paris II), leur bastion historique.

Revigoré après quelques années de calme, le GUD avait fait une rentrée en trombe et préparait d'arrache-moustache les élections universitaires à venir ce printemps à Paris et à Lyon.

Mais pas de bol, le 27 janvier, des Anonymous lyonnais hackent le compte e-mail de Steven Bissuel, le boss du GUD à Lyon. Ce qui leur permet de s'emparer du compte Twitter de l'antenne, de hacker le site du groupe (qui renvoie désormais vers le site du mouvement antifasciste Reflexes) et de publier échanges de mails, contacts personnels, ainsi que des comptes rendus de réunion internes aux différentes section du GUD à Lyon et à Paris.

Des documents internes qui en révèlent beaucoup sur la stratégie et l'organisation de ce mouvement étudiant.

1

L'UDJ est la branche légale du GUD

 

Cela fait bien longtemps que le GUD, trop sulfureux, ne se présentait plus sous son nom aux élections universitaires.

Jusqu'à présent les anciens responsables des « Renouveau étudiant parisien » ou autre « Union des étudiants d'Assas – UDEA » expliquaient qu'ils n'avaient rien à voir avec le GUD.

Désormais, le compte rendu de la réunion du GUD Paris du 29 août 2011 le revendique clairement :

« L'UDJ (Union Défense de la Jeunesse) [est] notre branche étudiante légale déposée en préfecture ».

2

Une stratégie d'alliance avec l'extrême droite dure

 

Le compte rendu de la « première réunion GUD Lyon » annonce un « gros soutien des groupuscules nationalistes lyonnais » et évoque des « échanges de services (collage, bombage, etc.) ».

La ligne du GUD reste bien celle de l'extrême droite nationaliste : le mouvement invite ses militants à lire trois ouvrages :

« “Doctrines du nationalisme” de Poncard d'Assac [auteur anti-francs maçons, ndlr], “Histoire de France” de Bainville » [écrivain maurassien], et… [le choix du troisième ouvrage n'était pas tranché en fin de réunion] »

Des « formations doctrinales » internes avec Bruno Gollnisch, l'historien Bernard Lugan, des cadres du Renouveau français sont également prévues. Le projet de « partage d'un local » avec les néo-païens de Terre et Peuple en dit aussi long sur les alliances possibles pour le Gud lyonnais.

3

Une organisation militante efficace

 

« Le combat nationaliste » des étudiants du GUD prévoit un rythme d'actions intense, avec pour but de se faire connaître (les reprises médias sont notées dans les comptes rendus).

Il s'agit aussi de recruter « quelques personnes » et « surtout de mettre la pression sur les cocos ». Au menu des actions : manifestations, tractages (« dix tracts différents par semaine », « trois tractages par semaine »), militantisme en ligne et soirées.

L'organisation passe aussi par « l'inscription des adhérents à des clubs de combat ».

4

Un folklore militant intact

 

VOIR LE DOCUMENT

(Fichier PDF)

Le folklore militant du GUD reste aussi intact chez ses membres qui doivent « mettre le côté gentleman fasciste en avant ».

Les 10 commandements du GUD sont désormais portés à la connaissance du grand public, parmi lesquels :

  • « Les femmes, tu séduiras. »
  • « De Ray-bans, tu te muniras. »
5

   Un marketing politique soft

 

C'est la plus grosse surprise de ce « GUD-Leaks ». Les documents internes du GUD parisien révèlent un marketing politique qui n'a rien à envier au FN tendance mariniste.

La réunion d'avant Noël préparait ainsi la campagne universitaire qui devait commencer en janvier, avec 3 piliers : la sécurité, l'excellence et le social.

Rien de très skinhead dans ce programme qui, hormis une vanne sur « la mise en place d'une formation accélérée pour les étudiants étrangers », propose la création d'un « parking privé pour les enseignants et les étudiants d'Assas » ou « l'amélioration de l'apprentissage des langues ».

Rien de bien méchant pour la très propre campagne de l'UDJ. Certes, on y trouve un axe de campagne sur « le problème des chargés de TD ne parlant pas français », mais c'est tout.

« Notre champ d'action : la rue, pas le Net »

Après cette fuite, le boss du GUD lyonnais, Steven Bissuel, inscrit en première année de droit à Lyon II, garde la tête haute : « Notre champ d'action à nous c'est la rue, pas Internet », confie-il à StreetPress. On venait de lui fait remarquer que sur son blog figure désormais une photo du jeune leader nationaliste lyonnais Alexandre Gabriac, torse nu dans une chambre, avec derrière lui, une jeune militante en haut d'un lit superposé !

Steven Bissuel a reçu des menaces téléphoniques depuis que ses coordonnées personnelles ont été publiées par Anonymous :

« On m'a dit qu'on allait me fumer, mais c'est que des appels qui restent en inconnu, c'est des lâches. »

Bissuel nous envoie un texto victorieux vendredi en début de soirée : « Site, courriel récupéré, et bientôt le Twitter ».

Yvan Benedetti, bras droit de Bruno Gollnisch (mais exclu récemment du FN) et membre historique de L'Œuvre française, s'est lui aussi fait hacker quelques jours plus tôt son site web.

Comme Bissuel, il n'a pas envie de rentrer dans une cyber-guéguerre avec les militants antifascistes :

« Quand je vois qu'ils s'attaquent à des institutions, aux services américains, je crois qu'on ne peut pas faire grand-chose. »

Au FN, malaise quand on évoque le GUD

Ce piratage tombe mal en tout cas mal pour le groupuscule, à quelques mois des élections universitaires : la publication de ces documents coïncide au jour près avec la diffusion d'un communiqué interne au Front national signé de Steeve Briois et de Nathalie Pigeot, patronne du Front national de la jeunesseinterdisant aux membres du mouvement de jeunesse du parti de « constituer des listes communes avec des groupuscules ennemis lors des prochaines élections étudiantes ».

VOIR LE DOCUMENT

(Fichier PDF)

Les « groupuscules ennemis » cités dans le communiqué n'étant pas des organisations gauchistes, mais « le Renouveau Français et les Jeunesses Nationalistes ».

Sollicitée par StreetPress, la directrice nationale duFNJ n'était pas joignable pour commenter le sujet, trop occupée à chercher des signatures pourMarine le Pen . De son côté, le porte-parole du FNJJulien Rochedy nous a littéralement raccroché au nez lorsqu'on a prononcé le mot « GUD ».

Les « gentlemen fascistes » du GUD devront donc continuer à militer seuls et ont désormais beaucoup moins de chances de « récupérer les électeurs étudiants du FN » aux prochaines élections aux Crous.

Reste une inconnue, la stratégie du FN, qui ne pourra plus compter sur le GUD pour s'implanter dans les facs.

En 2006, les jeunes du Front national avaient déposé leur propre liste, alternative à celle des Gudards : « Agir pour un Crous qui Mousse », avec pour mot d'ordre « Bière et Saucisson pour tous ».

Source: Rue 89, le 4/02/12

Repost 0
Published by OFFENSIVE LIBERTAIRE - dans ANTIFASCISME
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 00:48

 

Le groupe antifasciste lyonnais " Les Voraces ", avait disparu de la toile pendant un moment. Le groupe n'a bien évidement pas disparu entre temps; les actions de ses membres se sont plus que jamais poursuivies. Ils ont ré-ouvert un nouveau site, avec plein de nouveaux articles, un espace infokiosque intéressant (avec, entre-autre, un texte "oser et comprendre la pensée libertaire" très intéressant), un espace pour leurs autocs/affiches, plein de liens, une section vidéo... Bref, il n'y a rien à redire : EXCELLENT ! 

Je leur souhaite une bonne continuation et leur exprime ma plus grande solidarité.

 

SITE DES VORACES

Repost 0
Published by OFFENSIVE LIBERTAIRE - dans ANTIFASCISME
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 22:37

 

Source : Rebellyon

 

Environ 200 nazillons répondaient à l’appel du groupuscule des Jeunesse nationaliste crée par A. Gabriac et Y. Bennedeti samedi 14 Janvier. En même temps a lieu l’Opération Lyon Propre menée par des Anonymous dans le cadre plus large de l’Opération Blitzkrieg contre les groupes néo-nazis à travers le monde. Plusieurs sites appartenant à la mouvance fasciste ont été hackés. Notamment ceux des groupes fascistes ayant leur siège à Lyon. En même temps 1500 personnes manifestent contre le fascisme

Voir également le compte-rendu en photos de la manifestation

- A 15h00 On pou­vait en effet voir sur le site de Jeune Nation :

- Sur le site du FN « la flamme » :

Le site de Yvan Bénnedetti a aussi été atta­qué. A l’heure actuelle, il est impos­si­ble de s’y connec­ter.

- Sur le site ultra-pétai­niste et très proche de l’Œuvre fran­çaise ; le « Cercle du Six février » : (A propos du 6 février 1934)

D’autre part, des « dox », docu­ments « sen­si­bles », sorte de « leaks » ont com­mencé à être publiés et dif­fu­sés : 
- domai­nes 
- DoX Oeuvre fran­çaise 
- DoX jeune-nation.com 
- contacts yvan-bene­detti.fr confé­rence soral 2007 
- DoX contact@six-fevrier.com 
- abon­nés mai­ling liste yvan-bene­detti.fr 
- mes­sa­ges via for­mu­laire contact site yvan-bene­detti.fr 
- abon­nés mai­ling liste jeune-nation.com 
- Cr camp jeune nation 2009 
- un condensé de la boîte mail contact@oeu­vre­fran­caise.com 
- la liste des abonné-e-s (avec coor­don­nées) à cer­tai­nes mai­ling-lists pro­ches de l’Œuvre 
- des photos confi­den­tiel­les d’un hom­mage de l’Œuvre fran­çaise à Pétain à l’Ile d’Yeu. 
Il sem­ble­rait que d’autres soient à venir.

 

Source : Rebellyon.info

 

Repost 0
Published by OFFENSIVE LIBERTAIRE - dans ANTIFASCISME
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 19:42

banniere-fafawatch3.jpg

Depuis quelques temps déja, le désormais célèbre musée des horreurs "FAFWATCH", a fait son retour sur la toile. Ce blog dévoile le vrai visage de l'extreme droite, et lui prouve qu'il n'existe aucun endroit ou elle peut se réfugier. Vous pouvez y rendre une petite visite en cliquant ici : FAFWATCH

Repost 0
Published by OFFENSIVE LIBERTAIRE - dans ANTIFASCISME
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 02:08

 

Deux vendeurs ambulants sénégalais ont été tués, mardi 13 décembre, par un homme d’une cinquantaine d’années à Florence. Selon les carabiniers cités par les médias italiens, l’homme, un militant d’extrême-droite, a ouvert le feu sur un marché avant de se suicider.

Deux vendeurs ambulants ont été tués sur le coup, tandis qu’un troisième a été conduit dans un état jugé très grave à l’hôpital. Selon des témoignages cités sur le site Internet du quotidien "La Repubblica", l’auteur de l’agression, un homme aux cheveux poivre et sel d’environ 50 ans, arrivé sur place à bord d’un véhicule blanc, a tiré trois coups de feu avant de repartir.

Une personne qui l’a vu s’enfuir a pris des photos avec son téléphone portable alors qu’il remontait à bord de son véhicule a été entendue par les enquêteurs.

Deuxième fusillade

Des représentants de la communauté sénégalaise sont arrivés rapidement sur place, au milieu des larmes de désespoir des confrères des trois Sénégalais, tous vendeurs ambulants exerçant fréquemment sur ce marché.

Après avoir quitté Piazza Dalmazia, lieu de la première fusillade, le tireur s’est rendu dans un autre marché dans le centre historique, où il a de nouveau ouvert le feu, faisant deux blessés. Il s’est ensuite suicidé avec son arme, un 357 Magnum.

Après la tragédie, un cortège spontané de 200 personnes, dont une majorité de Sénégalais et de proches des victimes, s’est ébranlé depuis Piazza Dalmazia vers le centre aux cris de "Honte ! Honte !" et "Racistes".

Note de la rédaction

A remarquer que l’assassin n’est pas que un générique nazillon, mais il a une appartenance politique bien précise. Il était inscrit à Casa Pound dans la ville de Pistoia, il avait été identifié deux fois dans leurs manifs et il avait écrit plusieurs articles pour les fascistes du troisième millénium qui ont apparu sur leur site "l’ideodromo". 
A remarquer aussi que Casa Pound est malheureusement présente à Genève aussi avec le groupe Genève Non-Conforme. 
Quant aux réactions médiatiques et politiques vis-à-vis de cet épisode on vous renvoie à un article que on avait traduit à l’occasion de la tragédie d’Utoya mais qui nous semble très parlant aussi aujourd’hui : http://www.lereveil.ch/contrib/main...

Source: Le reveil

Repost 0
Published by sous comite invisible bisontin - dans ANTIFASCISME
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 01:03

Résumé de  Fragment de manif

 

Ce samedi 17 décembre 2011, une vingtaine de militant.e.s antifascistes et anarchistes se sont rassemblé.e.s, à l’appel duScalp Besak, dès 15h sur le pont Battant à Besançon.

Avec plusieurs drapeaux rouges et noirs et deux banderoles: “Solidarité antifasciste” et “RIP Mikhail assassiné par des nazis – Fachos hors de nos vies!”, les militant.e.s ont distribué des tracts en hommage à Mikhail Norokha, jeune Ukrainien de 17 ans assassiné par des néo-nazis le 18 novembre 2011 à Dnipropetrovsk ainsi que pour exprimer leur solidarité avec toutes les victimes du fascisme en Ukraine, en Russie, en France et ailleurs. Ces tracts dénonçaient également la situation en Ukraine et la forte tendance de certains Etats à fermer les yeux sur certaines pratiques telles que les agressions violentes avec ou sans armes, les tentatives de meurtres, les meurtres de militant.e.s, voire à les encourager par des politiques xénophobes…

Après une courte prise de parole, les militant.e.s se sont dirigé.e.s à 16h vers la passerelle des Glacis où ils ont à nouveau déployé banderoles et drapeaux, avant d’allumer quelques fumigènes. Situées au-dessus d’un axe routier très passant de la ville, les banderoles ont été bien visibles pendant près de 30 minutes par les automobilistes, qui étaient nombreu.se.s à montrer leur soutien et approbation à grands coups de klaxon !


 


(Source: Fragment de Manif)
Repost 0
Published by sous comite invisible bisontin - dans ANTIFASCISME
commenter cet article
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 22:54

Le 5 décembre, la police allemande à perquisitionner le domicile de six anciens nazis membres de la 3eme Panzergrenadier Der Führer qui tua 642 personnes, dont 247 enfants dans le petit village d'Oradour-sur-Glane en Haute-Vienne.

 

Soixante sept ans après le massacre des habitant.e.s de ce village et des hameaux environnants, (voir ICI le détail entier de ce massacre) la police allemande a perquisitionner le domicile de six octogénaires différents , vivants à différents endroits en Allemagne, soupçonné d'être impliqué dans la tuerie du 10 juin 1944.

Selon la police de Rhénanie du Nord, les suspects continueraient de nier les faits qui leurs sont reprochés.

 

Le nazisme c'est la gangrène, on l'élimine ou on en crève!

 


Repost 0
Published by sous comite invisible bisontin - dans ANTIFASCISME
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 00:43

À Lyon, le 2 juillet 2011, une militante a été interceptée en rentrant chez elle, interrogée sur ses contacts avec le milieu antifa, tabassée. Face à la résistance dont elle a fait preuve,
elle a été violée ….

Les 3 courageux agresseurs étaient des militants d’extrême-droite. Leurs derniers mots en partant furent : « à bientôt »

La concernée affirme qu’elle a toujours lutté contre le système, qu’en aucun cas elle ne se
réfugiera dans ses bras … elle ne portera donc pas plainte.

Dans un acte de courage de sa part, elle surmonte sa peur, sa douleur, et choque en décidant de communiquer sur ce qui lui est arrivé. Son objectif, c’est que cela ne se reproduise plus.

Elle ne souhaite pas se positionner en tant que victime, et ne veut pas être le porte-étendard d’une campagne de propagande. La lutte antifasciste se mène tous les jours.

Aujourd’hui, l’extrême droite lyonnaise vient de passer un nouveau cap. La violence et les actes de barbarie ne sont pourtant pas nouveaux.

En moins d’un an, nous pouvons comptabiliser une dizaine d’agressions à caractère raciste ou « militant » qui se sont soldées par des hospitalisations.

Les responsables de ces actes ne sont pas les seuls coupables. Tous les représentants de
l’extrême-droite lyonnaise sont à blâmer. Ce sont eux qui fournissent les éléments politiques et instaurent un climat de haine créant un environnement favorable à ce genre d’actes…

D’une manière plus générale, notre silence à tous et notre position passive envers la montée de l’extrême-droite nous laisse perplexe et soulève chez les militant-e-s antifascistes, beaucoup de questionnements et de remises en cause en ce qui concerne nos stratégies de lutte.

Ce communiqué ne cherche pas à indigner les masses, mais tout simplement à éveiller les
consciences.

Avec l’accord de la concernée, nous avons choisi de communiquer le plus largement possible. Nous espérons simplement mettre toute personne se considérant comme militante en face de la réalité.

N’attendons pas qu’il soit trop tard.

Nos slogans, devenus folkloriques pour certains, prennent ici tout leur sens.
Nous crions du fond de notre âme : ALERTA ANTIFASCISTA !

Merci de diffuser ce message et de prendre part dans les luttes au niveau local .

Collectif Nosotros

 
« Ni Oubli Ni Pardon »

 

Source: Nosostros13.com

Repost 0
Published by sous comite invisible bisontin - dans ANTIFASCISME
commenter cet article

Présentation

  • : offensive libertaire
  • offensive libertaire
  • : Actualités du mouvement anarchiste et antifasciste Bisontin. Infos sur les luttes sociales en France et dans le monde. Bonne visite à toi
  • Contact