Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 03:36

 

Dans la majorité du conseil municipal, seule Europe-Ecologie-Les Verts s'est opposé à l'installation de ces 24 nouvelles caméras estimant qu'<<elles coûteront trop cher pour les résultats attendus>>

Elles viendront complèter les 249 déjà existantes qui surveillent bâtiments publics, bornes d'accès à certaines zones, parkings, intérieur des bus...)

Cette dérive sécuritaire coûte la bagatelle somme de 850.000 euros!!! Ce qui n'est quand même pas négligeable pour une ville comme Besançon.

Surtout que le maire PS Jean Louis Fousseret est incohérent. Si quelqu'un peut expliquer qu'elle est le sens de cette phrase imbécile du maire : 

 « Je ne dis pas que l’insécurité a réellement augmenté, je dis que le sentiment d’insécurité n’a pas baissé. » (Lire Est Repugnant du 22/02/12)


???

Mais finalement, elle a réellement augmentée cette délinquance oui ou non!!

Comme souvent, il reste évasif... Tient des propos complètements incohérents...

Car si ce n'est que le "sentiment d'insécurité" qui aurait augmenté, vaut-il les 850.000 Euros alloués? Sans compter les dépenses annuelles pour payer le personnel de surveillance, la maintenance...

 

Avec Fousseret, la politique se fait comme cela : de manière autoritaire. J'habite le quartier Battant, et je peux vous dire, que en ayant discuté avec nombres d'habitant.e.s et de petits commerçants, Je n'en ai vu que très peu approuver ce nouveau dispositif. Et bien souvent, tout le monde sait qui sont les gens qui demandent cela dans le quartier. Ils sont très peu nombreux, ce sont toujours les mêmes râleurs, qui ne sont jamais content de rien.

Les habitant.e.s de Battant, dans une écrasante majorité, se demande bien pourquoi il ne s'en vont pas de ce quartier s'ils le détestent tant ? Battant, a toujours été un quartier vivant et "diversifié" (Pour emprunter le mot  préféré du PS ringard) et le restera encore longtemps, quand bien même Fousseret sera mort.

Des exemples d'autoritarisme, avec le maire il y en a beaucoup. 

Le Tramway, en est un bon, de la "dém(ocratie) (agogie) selon Fousseret",

Nombres d'habitant.e.s, et pas forçément hostiles au tramway d'ailleurs (j'en donne moi pour exemple), auraient souhaité.e.s un réferendum sur la question. En effet, c'est une décision qui a un coût de 228 millions d'euros (pas entièrement financé par la ville), ce qui, vous pourrez le noter, n'est pas négligeable. Elle aurait dû être prise par tout.e.s les habitant.e.s de Besançon et de l'agglomération, au lieu de cela, le maire a fait la sourde oreille, et maintenant il a plein d'ennemi.e.s. Il vous suffit de vous renseigner un peu en discutant avec des gens et vous verrez que pas mal sont hostiles au tramway de notre maire mégalomane. Pour ma part, je pense que se doit sûrement être la méthode qui a fait couac. Déja que les travaux avaient débutés avant même que l'enquête publique soit terminée.

Même si je suis pour un Tramway à Besançon, ce qui fait un peu polémique auprès de certaines de mes fréquentations d'ailleurs, je ne suis pas d'accord qu'on ne demande pas l'avis des autres bisontin.e.s. De plus, je suis opposé au fait qu'ils desservent Chateaufarine et Chalezeule, je suis favorable, comme certaines personnes que je connais à un Tramway qui relierait non pas des centres commerciaux, mais des individu.e.s. Je suis favorable à un tracé du Tramway plus petit qui relierait Palente-Orchamps à Planoise en passant par le centre.

 

 

Il y en aurait beaucoup à dire sur la politique de l'actuel maire.

Ce qui est sûr c'est qu'il a entièrement sapé le travail de l'ancienne municipalité qui était représenté par Robert Schwint (Aujourd'hui hélas décédé). Sans idéaliser cet homme, je partage comme nombres de bisontin.e.s, qu'il avait de l'ambition pour Besançon, que la ville était animée, bien populaire, qu'il y avait plutôt une bonne ambiance...

Fousseret à tout foutu en l'air!!! Il mène une politique clairement antisociale, chasse les pauvres du centre-ville tous les jours avec l'aide des flics, fait fermer les squats, installe des caméras de surveillance, tue la vie culturelle et associative désireuse d'être indépendante du lobby "Ville de Besançon", ne cherche pas le dialogue et rentre directement en conflit si vous n'êtes pas d'accord avec lui... Il n'a de socialiste, que le nom. 

Merde à lui et toute sa clique de bobos!

 

OFFENSIVE LIBERTAIRE

 

  


Partager cet article

Repost 0
Published by OFFENSIVE LIBERTAIRE - dans HUMEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : offensive libertaire
  • offensive libertaire
  • : Actualités du mouvement anarchiste et antifasciste Bisontin. Infos sur les luttes sociales en France et dans le monde. Bonne visite à toi
  • Contact