Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 21:48

L'impasse persiste à Postes Canada

Une réunion jeudi entre le PDG de Postes Canada, Deepak Chopra, et le président du Syndicat des travailleurs et des travailleuses des postes (STTP), Denis Lemelin, n'a pas rapproché les deux parties en conflit de travail depuis le 2 juin.

Postes Canada maintient donc le lock-out de ses 48 000 employés, décrété mercredi.

Dans un communiqué diffusé vendredi, la société d'État écrit que «le syndicat revendique toujours un trop grand nombre de mesures qui auraient pour effet d'augmenter les coûts, de limiter la souplesse d'exploitation et d'empêcher Postes Canada de s'occuper de problèmes fondamentaux tels que la baisse des volumes de courrier, la compétitivité et le déficit de solvabilité de 3,2 milliards du régime de retraite».

Sur le site internet du STTP, M. Lemelin répond à cela par un billet aux membres du syndicat.

 

«Il est clair que les positions des parties sont encore très éloignées à cause des demandes de concessions de Postes Canada et de son refus de tenir compte des propositions du Syndicat, notamment sur les questions de santé et de sécurité, les effectifs et l'expansion des services», écrit M. Lemelin.

Dans ce billet, il ajoute qu'il est encore temps d'obtenir une entente négociée.

La semaine prochaine, le gouvernement fédéral doit mettre à exécution sa menace d'adoption d'une loi de retour au travail. Déposé lundi, le projet de loi serait débattu mardi et adopté en vitesse à moins que le conflit à Postes Canada ne se règle à la table des négociations entre-temps.

Postes Canada promet, de toute manière, de livrer les chèques suivants lundi: ceux du Receveur général du Canada, du Régime de pensions du Canada, de la Sécurité de la vieillesse, du Régime de pensions d'anciens combattants, de la prestation fiscale canadienne pour enfants, du Régime de rentes du Québec, de l'Aide à l'enfance et de la Sécurité du revenu du Québec.

 


(Source: La presse affaires)

 

Lock-out à Postes Canada : 62 000 lettres en attente

Plus de 62 000 lettres, incluant des chèques de prestations sociales, n'ont pas été livrées en raison du lock-out imposé par la direction de Postes Canada.

TVA Nouvelles a appris que ces 62 000 lettres provenant de la Société de l'assurance automobile du Québec, du ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale et de Revenu Québec sont coincées par l’inactivité à Postes Canada.

Une note interne a révélé que ces lettres, normalement envoyées par la poste, ne sont pas parvenues à destination.

Sur les 62 000 lettres, 25 000 proviennent de la Commission de la santé et de la sécurité du travail du Québec (CSST), 20 000 du ministère de l'Emploi et de la solidarité sociale et 17 000 de Revenu Québec. Ces lettres contiennent des chèques de prestation sociale.

Au cours des dernières heures, le gouvernement fédéral a négocié avec Postes Canada, qui a décidé de retourner les 62 000 lettres. Ce sera maintenant au gouvernement de les distribuer.

« On suit la situation au jour le jour, heure par heure. On va s'adapter à la situation », a expliqué Marie Godbout de Services Québec.

Méthode de distribution

Cependant, Postes Canada a confirmé que les chèques de prestations sociales seront livrés par les postiers comme le prévoyait une entente conclue en mars.

La livraison de plus de deux millions de chèques se fera comme d'habitude le 20 juin.

Les chèques fédéraux du régime de pensions, de la sécurité de la vieillesse, des prestations fiscales pour enfants, ainsi que ceux de l’aide à l'enfance et de la sécurité du revenu du Québec seront ainsi transmis à leurs destinataires par les postiers.

Postes Canada a précisé que tous les bureaux de poste seront ouverts le 20 juin pour ceux qui reçoivent leur courrier en poste restante ou au moyen d'une case postale.

Le gouvernement conservateur compte présenter un projet de loi lundi, afin de mettre fin au conflit de travail chez Postes Canada.

Mardi soir, la direction de la société fédérale a mis en lock-out 48 000 employés membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP). Les syndiqués avaient déclenché une grève tournante le 3 juin.

Le premier ministre Stephen Harper avait affirmé que le dépôt d’une loi spéciale était nécessaire parce qu'il fallait agir pour protéger « l'économie canadienne et l'intérêt de la population ».

Une réunion, peu de résultats

Le STTP a rencontré jeudi le président-directeur général de Postes Canada, Deepak Chopra, ainsi que des membres du comité de négociation de la Société. Toutefois, cette réunion n’a donné que peu de résultats.

« Nous avons discuté de toutes les grandes questions en litige et des problèmes causés par la stratégie de négociation adoptée par la Société au cours des huit derniers mois. Nous avons expliqué à M. Chopra tous les compromis que le syndicat a faits tant en ce qui a trait à nos revendications qu’aux propositions de la direction », peut-on lire sur le site web du STTP.

Le STTP a mentionné que les positions des deux parties sont encore très éloignées.

(Source: Canöe)

 

Vive la lutte des postier(e)s Canadien!!


Partager cet article

Repost 0
Published by sous comite invisible bisontin - dans ACTU SYNDICALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : offensive libertaire
  • offensive libertaire
  • : Actualités du mouvement anarchiste et antifasciste Bisontin. Infos sur les luttes sociales en France et dans le monde. Bonne visite à toi
  • Contact