Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 21:07

 

 

D'après différents articles publiés en anglais dans la presse kényane, deux personnes ont été tuées par la police et plusieurs autres blessées les 1er et 2 septembre derniers lors d'émeutes qui ont embrasé la ville de Nakuru.


 

Environ 2 000 personnes étaient menacées d'expulsion locative, la plupart d'entre elles ont résisté à l'expulsion menée par la police. Les arriérés de paiement de loyers justifiant l'expulsion représentent en tout 175 millions de shillings kényans.


 

Suite aux affrontements, de nombreux blessés ont été emmenés à l'hôpital Rift Valley Provincial. Un véhicule appartenant au conseil municipal de Nakuru a été incendié, au moins six policiers ont été blessés suite aux caillassages des émeutier-e-s, qui ont aussi bloqué et barricadé plusieurs routes (la Moi road a notamment été bloquée, ce qui obligeait la police a escorté les touristes pour que ceux-ci puissent visiter sereinement le Nakuru National Park...). Une salle de conférence du conseil municipal située sur Kanu Street a été saccagée et diverses vitrines ont été brisées.


 

Depuis cinq ans, les autorités ont essayé tant bien que mal d'expulser les "mauvais-es" locataires, mais les émeutes de début septembre sont de loin le plus gros échec policier en termes de résolution de conflit dans la paix sociale... Précisons que l'expulsion elle-même a été un échec.


 

Un-e des locataires enragé-e-s affirmait: "Nous n'allons pas quitter les maisons que nous habitons, le conseil municipal ne nous a pas écouté-e-s" (autrement dit, il n'y a pas de raison que les locataires écoutent le conseil municipal).


 

A noter David Gikaria, maire de Nakuru jusqu'en 2009 et désormais conseiller municipal et représentant du quartier où devaient avoir lieu les expulsions, a été arrêté et accusé par la police d'incitation à l'émeute.


Au moins deux autres personnes ont été arrêtées pendant ou après les émeutes.


 

Sur le Kenya et la ville de Nakuru:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Kenya
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nakuru


 

Les articles de la presse kényane, en anglais:
http://berthoalain.wordpress.com/2010/09/02/emeute-meurtriere-a-nakuru-contre-une-expulsion-septembre-2010/

 

 

 

 

(source: squat.net)

Partager cet article

Repost 0
Published by sous comite invisible bisontin - dans HUMEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : offensive libertaire
  • offensive libertaire
  • : Actualités du mouvement anarchiste et antifasciste Bisontin. Infos sur les luttes sociales en France et dans le monde. Bonne visite à toi
  • Contact