Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 18:52

L'organisation Reporters sans Frontières diffuse l'édition 2010 du classement mondial de la liberté de la presse mercredi 20 octobre et la France y perd "encore une place", se retrouvant en 44e position.

De manière générale, c'est l'Union européenne dans son ensemble qui continue à perdre des places. Plus inquiétant encore, le groupe des pays les plus répressifs s'est élargi.

"Plus que jamais, nous observons que développement économique, réformes des institutions et respect des droits fondamentaux ne vont pas forcément ensemble", a dit Jean-François Julliard, secrétaire général de RSF, commentant la neuvième édition du classement.

Pour lui "il convient de saluer, d'un côté, les moteurs de la liberté de la presse, Finlande, Islande, Norvège, Pays-Bas, Suède, Suisse en tête, et, de l'autre, rendre hommage à la détermination des militants des droits de l'homme, journalistes, blogueurs, qui par le monde défendent avec vaillance le droit de dénoncer".

 

L'Europe a perdu son "statut d'exemplarité"

Sur les vingt-sept pays membres de l'UE, treize se trouvent dans les vingt premiers. Quatorze pays sont sous la vingtième place et certains se retrouvent très bas dans le classement : Grèce (70e), Bulgarie (70e), Roumanie (52e), Italie (49e).

"Il est inquiétant de constater que plusieurs Etats membres de l'Union européenne continuent de perdre des places dans le classement. Il est urgent que les pays européens retrouvent leur statut d'exemplarité", commente le secrétaire général.

"La France perd encore une place (44e derrière le Surinam), souligne RSF ajoutant que "la majorité présidentielle a eu des mots très menaçants, parfois insultants, envers certains médias". "Ces déclarations ont eu une résonance mondiale et, dans beaucoup de pays, le gouvernement français n'est plus considéré comme respectueux de la liberté d'information", affirme l'organisation.

 

Raidissement de certains gouvernements

Les USA sont 20e et la Russie à la 140ème place derrière la Turquie et l'Ethiopie.

Quant aux dix pays "où il ne fait pas bon être journaliste", au "trio infernal, Erythrée, Corée du Nord, Turkménistan" s'ajoutent l'Iran, la Birmanie, la Syrie, le Soudan, la Chine, le Yemen et le Rwanda. Pour la première fois depuis la création du classement annuel en 2002, Cuba ne fait pas partie des dix derniers, mais occupe quand même la 166ème place sur 178.

"Nous sommes préoccupés par le raidissement de certains gouvernements. Le Rwanda, le Yémen et la Syrie ont rejoint la Birmanie et la Corée du Nord dans le carré des pays les plus répressifs de la planète envers les journalistes. Cette tendance n'augure rien de bon pour l'année 2011", a ajouté Jean-François Julliard.

 

(Source: Nouvelobs.com)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sous comite invisible bisontin - dans ACTU GLOBALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : offensive libertaire
  • offensive libertaire
  • : Actualités du mouvement anarchiste et antifasciste Bisontin. Infos sur les luttes sociales en France et dans le monde. Bonne visite à toi
  • Contact