Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 22:31

Ce samedi était organisé un contre-rassemblement (à l'appel du SCALP, de la CNT, de la FA et de libertaires) en réponse à la prière publique de l'association "SOS Touts-Petits" devant la cathédrale Saint-Jean.

"SOS Tout-Petits" est une organisation religieuse d'extrême-droite dont le président Xavier Dor est connue en France pour ses actions commandos anti-avortement dans des centres pratiquant l'IVG (voir le tract sur le blog de la CNT25).

Nous étions entre 50 et 100 militant.e.s (anarchistes, féministes, communistes, antifascistes...) à s'être rassemblé.e.s pour revendiquer le droit des femmes à disposer librement de leur corps, le droit à un accès libre et gratuit aux moyens de contraception et à l'avortement.

Ces réactionnaires en croisade contre la capote et tous autres moyens contraceptifs n'étaient en tout et pour tout 15 au maximum (comme le montre très bien l'image ci-dessous) agenouillés pour défendre des valeurs hétéro-normatives, patriarcales, qui conçoivent la femme en tant qu'objet et non en tant qu'être ...

15 fanatiques à tout casser, sans compter les 3 journaleux présents sur la photo.

Leur prière sur la place publique n'a pu avoir lieu que grâce à l'autorisation préfectorale qui leur a été délivrée: force est de constater que la récente loi interdisant les prières de rue, dans cet Etat islamophobe et raciste, n'est pas appliquée pour tout le monde.

Les flics étaient nombreux (plusieurs fourgons de la PN ainsi qu'une bagnole de la BAC) pour nous empêcher d'accéder à l'espace occupé par les cathos intégristes devant la cathédrale St-Jean.

@Drapeau_Noir sur twitter

Après une heure trente de slogans anti-cléricaux et pro-choix ("Ni Dieu ni maître ni ordre moral!", "Gardez vos prières, loin de nos ovaires", "les curés aux bûchers, les sorcières en liberté", "plutôt jouir que se reproduire"...) et de moqueries en direction de ses fous de Dieu"), nous sommes parti.e.s rejoindre les féministes qui tenaient leur stand place Pasteur.

Repartant en manifestation, nous sommes tombé.e.s sur un stand de l'UMP où quelques élu.e.s et militant.e.s distribuaient leur propagande nauséabonde sur la place du 8 septembre. Le cortège a fait une pause pour huer les membres de ce parti et saboter leur tracts et affiches. Certains d'entre eux se sont montrés agressifs envers des camarades, à tel point qu'une bouteille de bière pleine est tombée de la poche de l'un des nôtres après avoir été bousculé (contrairement à ce qui a été déclaré par le patron de l'UMP  concernant un jet de bouteille imaginaire sur un ou une militante selon les versions (venant du même camp). Les médias bourgeois, absents sur le lieu (comme souvent), se sont empressés (comme toujours!) de relayer la désinformation venant du parti au pouvoir.

On peut voir la bouteille éclatée sur le sol  (les bris de verre assemblés) et le liquide autour, ce qui montre bien que la bouteille n'était en aucun cas un projectile (photo Drapeau_Noir).

Après cette victimisation auprès des médias, l'UMP veut faire croire à l'opinion qu'ils ont été victimes d'agressions physiques alors que ce ne sont que des bouts de papiers et du matériel qui ont été saccagés.

S'en suit peu de temps après une vague bleu-marine qui encercle la librairie L'Autodidacte  où nous nous sommes retrouvé.e.s. Lors de cette intervention policière, un camarade s'est fait arrêter et les forces de l'ordre se sont repliées peu à peu: des coups de matraques ont été porté sur certain.e.s militant.e.s.

Les flics (en armure depuis le début de l'après-midi) envahissent la place marulaz avec 4 fourgons et une voiture de la BAC afin d'interpeller un camarade dénoncé sur témoignage "entièrement impartial" du patron de l'UMP

Les flics en train de se retirer de la place

Une trentaine de militant.e.s se sont rassemblé.e.s devant le comico à 17h30 afin d'exiger la libération immédiate du camarade interpellé. Sa libération a été obtenue quelques minutes plus tard. Les éventuelles suites judiciaires relèvent de la contravention, ce qui montre bien la mascarade orchestrée par l'UMP et la mise en scène par la police place marulaz afin d'en faire un cirque médiatique.

Photos: Fragment de manif

Résumé conjoint d'Offensive Libertaire et du Chat Noir Emeutier, 20/11/2011

D'autres infos sur la journée:

http://fragmentdemanif.wordpress.com/2011/11/19/besancon-19-novembre-degagez-mon-corps-mappartient-manif-pro-choix-contre-les-cathos-integristes-dsos-tout-pourris/

http://communismeouvrier.wordpress.com/2011/11/19/besancon-droit-des-femmes-face-aux-integristes/

Partager cet article

Repost 0
Published by sous comite invisible bisontin - dans ACTU LOCALE
commenter cet article

commentaires

Xel 14/12/2011 14:43


Dans un tout autre ordre d'idée, voir aussi la page et les comments de nos camarades du 95 :


http://libertaires95-val-de-seine.over-blog.com/article-defendons-nos-libertes-contre-l-ordre-moral-90598421-comments.html#anchorComment

Présentation

  • : offensive libertaire
  • offensive libertaire
  • : Actualités du mouvement anarchiste et antifasciste Bisontin. Infos sur les luttes sociales en France et dans le monde. Bonne visite à toi
  • Contact