Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 01:21

 

http://img.over-blog.com/398x279/0/07/76/29/images-3/Divers-5/Anti-G8-Le-Havre.jpgOpposés au G8 ruineux et illégitime de Deauville, les anticapitalistes seront mobilisés au Havre les 21 et 22 mai pour une manifestation, un meeting et des forums internationaux et/ou du 20 au 29 mai au sein d’un village alternatif autogéré. Sous diverses bannières, dans toutes les langues, pour tous les âges, un seul slogan : G8 dégage !
L’histoire a commencé il y a quelques semaines par une partie de patates chaudes. Faut dire qu’entre Rouen, Caen et Le Havre, les volontaires ne couraient pas les barricades pour assumer l’organisation d’un tel rassemblement. Au final, c’est Le Havre, ville réputée pour son énergie unitaire lors du mouvement contre la réforme des retraites, qui a récupéré le joli bébé.

 

Les premières assemblées générales naviguaient un peu dans le flou. Par où commencer ? Sachant en plus qu’on s’y prenait un peu tard pour gérer pêle-mêle une grande manifestation, un meeting international, des concerts, des forums, un camp autogéré et toute une série d’inconnus. Par delà les divergences, les forces et les spécificités, il a fallu mettre en mouvement les organisations engagées dans le collectif havrais. Outre la solide base syndicale « Havre de grève » composée par la CGT, la CFDT, Solidaires et la FSU, de nombreux partis et associations se sont lancés dans la bataille. On y trouve à présent le PCF, le PG, la GU, le NPA, la FASE, Europe Ecologie, le PS, ATTAC, RESF, AC !, le CCFD Terre solidaire, Artisans du Monde, la Ligue des droits de l’Homme, le Camp action climat, les Objecteurs de croissance, Le Libertaire, des inorganisé-e-s et, malgré une récente altercation avec la CGT autour des hommages à Jules Durand, la CNT. Bref, ce n’est pas tous les jours qu’on retrouve dans la même dynamique un panel qui va des chrétiens de gauche aux anarcho-syndicalistes. C’est même une première au Havre.

Et, visiblement, ça marche. Le collectif local est renforcé par d’autres comités unitaires en Haute et Basse Normandie et par un collectif national anti-G8/G20 bien charpenté. Les commissions mettent les bouchées doubles pour fédérer des groupes musicaux, des fanfares, des artistes de rue, des techniciens, des bricoleurs, des agitateurs, des colleurs d’affiches ou des intervenants pour le meeting (on parle de Ken Loach, de gens venant du Japon, de Tchernobyl, de Tunisie…) et les forums sociaux. Les agendas se remplissent. Les messageries électroniques débordent. Les conférences téléphoniques se multiplient. Les propositions fusent. Les réseaux s’agitent. Imagination, système D, huile de coude et colère contre un système hideux servent de carburants à des dizaines d’anticapitalistes et d’altermondialistes qui apprennent à se connaître dans l’action.

En face, on sort le grand jeu. La Fest’Yves (festival des Bretons du Havre), les vide-greniers etSlow down (spectacle du chorégraphe Hervé Robbe prévu dans le forum Niemeyer le 21 mai) ont été annulés « pour des raisons de sécurité ». Pierre Ory veille au grain. Pour info, le sous-préfet du Havre n’est pas un débutant. Il officiait à Strasbourg en 2009 lors du sommet de l’OTAN et du fameux contre-sommet qui a servi de terrain de manœuvre médiatique et militaire aux forces de l’« ordre »… Par peur des « débordements », il va également interdire l’accès à la plage du Havre où la manif devait initialement arriver. Pas de plage donc pour les anticapitalistes, sauf si la marée emporte tous les galets d’ici là. Nous, on voulait bien aller faire des châteaux de sable en face, à Deauville !

Loger des milliers de manifestant-e-s était l’un des casse-têtes des organisateurs. Les hôtels sont réquisitionnés par la police. La vieille prison a bien été vidée de ses occupants, mais il y a des lieux plus accueillants… Depuis la fermeture du camping de la forêt de Montgeon par la mairie UMP, aucun endroit n’est habilité à recevoir des tentes ou des caravanes. Suite à des négociations avec le maire Edouard Philippe, qui ne cache pas son « inquiétude », le camping municipal, du moins ce qu’il en reste, va rouvrir temporairement. Un village alternatif autogéré va s’y tenir du 20 au 29 mai. Un temps qui permettra de participer à la mobilisation anti-G8, mais aussi de se poser et de débattre. Un appel est également lancé aux habitants qui pourraient « adopter un-e altermondialiste » pendant un week-end.

Loin d’être une ville morte malgré la parano sécuritaire et l’impressionnant bouclage policier qui s’annoncent, Le Havre sera une ville de résistances bien toniques les 21 et 22 mai. Tout le monde pourra y trouver sa place parce que tout le monde est touché par la crise politique, économique, sociale, écologique qui nous ratiboise. Terrorisme nucléaire des Etats, militarisme, colonialisme, crises financières, casse des services publics, austérité, pollutions, racisme, xénophobie, sexisme… Stop ! Contre la barbarie capitaliste, les inégalités, l’oppression, il est temps de lutter autrement, de prendre nos affaires en main. Profitons de la mobilisation anti-G8 de Deauville et anti-G20 de Cannes pour créer de nouvelles réflexions, pour expérimenter de nouvelles formes d’auto-organisation. Le chemin se fera en marchant.


 

Rendez-vous au Havre :

- Du 20 au 29 mai, village alternatif dans la forêt de Montgeon.

- Samedi 21 mai, à 15h, à la gare, départ d’une manifestation internationale suivie d’un meeting et d’un concert (programme en cours).

- Dimanche 22 mai, sur le champ de foire et à l’université, forums sur le thème G8 raisons de me révolter (austérité, services publics, énergies, agriculture, guerres, rapports nord-sud…).

- 26 mai, manifestation « au plus près » de Deauville sachant que le pont de Normandie sera bouclé côté Seine-Maritime. Le Canard Enchaîné a révélé que les anciens locaux du 18ème régiment de transmission de Bretteville-sur-Odon serviront de centre de rétention pour les trouble-fête. Pour coffrer les membres des « groupuscules extrémistes et violents » (dixit le commandant en chef missionné par le préfet du Calvados), ordre a été donné de vider certaines cellules des maisons d’arrêt de Caen et du Havre. Une manière peu hospitalière de régler la question du logement des manifestant-e-s.

La prochaine réunion de préparation du Village se tiendra les 23 et 24 avril à Rouen dans la Maison des Associations et de la Solidarité, 22 rue Dumont-d’Urville.

Contacts :

Courriel organisation : g8-contact@mobilisationsg8g20.org

Courriel hébergement manifestants : g8-heberg@mobilisationsg8g20.org

Courriel village alternatif : lehavre-nog8-2011-contact@riseup.net

Site internet

D’autres initiatives indépendantes, fixes ou mobiles, sont envisagées en France jusqu’en novembre. Le capitalisme nous étouffe partout. Etouffons-le partout. 

Une réunion est prévue dans ce sens sur Lyon du 23 au 25 avril

 

(Source: le mague)

Partager cet article

Repost 0
Published by sous comite invisible bisontin - dans ACTU GLOBALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : offensive libertaire
  • offensive libertaire
  • : Actualités du mouvement anarchiste et antifasciste Bisontin. Infos sur les luttes sociales en France et dans le monde. Bonne visite à toi
  • Contact